Les finances publiques du Maroc en zone rouge

Partages

Le passage en revue des indicateurs macro-économiques associés à la gestion du gouvernement islamiste du Premier ministre Othmani (voir sa photo ci contre ) n’a ps convaincu les grandes agences de notation internationales.

Le Maroc vient de perdre son « Investment grade ». Après Firch Rating, c’est au tour de l’agence de notation Standard & Poor’s de réviser à la baisse le ratig du Royaume qui se retrouve en zone rouge. Mais avant cela, le Maroc s’était servi à volonté sur les marchés internationaux pour combler un déficit abyssal qui n’a guère été comblé ces dernières années. 

Partages

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here