L’école de sécurité privée Themiis va former des militaires congolais

Partages

Installée à Paris depuis fin 2015, l’école de sécurité privée Themiis (« the management institute for international security ») vient de signer un contrat avec la République démocratique du Congo dans le but d’assurer la formation, à partir du 29 février, de 150 généraux de l’armée congolaise. Le niveau de ces militaires, qui devaient être mobilisés par la mission de maintien de la paix de l’Onu sur place, la Monusco, a été jugé insuffisant. Un joli coup pour l’institut Themiis fondé par Gilles Rouby, général de corps d’armée chargé pendant une vingtaine d’années des dossiers OTAN et Union européenne pour le ministère de la défense, et Camille Roux, consultante en management du risque.

 

Partages