Le sacre du chef de l’armée algérienne Saïd Chengriha

Simple général-major jusqu’en juillet 2020, l’actuel patron de l’armée algérienne, Saîd Chengriha,  a vite gravi les échelons pour devenir, ce 4 juillet 2022, le plus haut gradé de l’armée algérienne avec le titre de général de corps d’armée. Le chef d’état major, qui espère dans une étape ultime être nommé vice ministre de la Défense (le Président en Algérie restant le ministre en titre), a remis à plus tard la vaste amnistie dont devaient bénéficier quelques dizaines de hauts gradés encore en prison après les purges de ces dernières années.