Le rassemblement de la communauté Peul à Paris

Partages

Le 3e Congrès Mondial du « Pulaaku », un terme qui désigne le code d’honneur des communautés peuls, a pour objectif de mieux comprendre la situation sécuritaire qui prévaut dans les milieux des pasteurs nomades au Burkina Faso, Cameroun, Mali, Niger, Nigéria, RCA, Tchad, Soudan…

Le congrès se tiendra à « l’Espace des sept arpents », 42 rue des sept arpents à Pantin dans la région parisienne

Pour toute information relative au 3e Congrès Mondial du Pulaaku, écrivez à cet Email: congrespulaaku@gmail.com avec copie à pulaaku1@gmail.com

Le Pulaaku est un concept renvoyant à une même réalité de gouvernance, du Fouta Djallon en Afrique de l’Ouest, au bord du Nil en Afrique Centrale, en passant par le Macina, le Liptaako, le Sokoto…Une communauté linguistique comme les Peuls possède un “code de conduite”, un référentiel social suffisamment éprouvé par le temps qui s’inscrit dans la conscience collective de ses membres.

Avec les échanges intercommunautaires, ce code de conduite peut disparaître, se modifier ou tout simplement se confondre avec celui des autres communautés. Il peut également s’enrichir des courants de pensées conditionnées par des changements intervenant dans la société. Le référentiel social cède alors la place aux courants de pensées politiques qui déterminent souvent les “modèles de gouvernance”, comme ceux de l’Occident.

Suite à la crise des grandes idéologies ou modèles de gouvernance que constituent le capitalisme et le socialisme, l’Occident semble, de nos jours, mal dans sa peau. Les familles nucléaires, monoparentales ou recomposées se multiplient au détriment des larges familles traditionnelles.

La marginalisation des pasteurs nomades

C’est autour du concept de Pulaaku que s’est tenu le 1er Congrès Mondial du Pulaaku sous le thème général de : « Le Pulaaku : Fondements, théories et pratiques ». Le 1er Congrès Mondial du Pulaaku avait pour objectif de favoriser une meilleure compréhension du Pulaaku. Plus spécifiquement, il s’était agi de se pencher sur la nature de ce concept, à l’heure
où, d’une part, les idéologies d’obédience européenne sont remises en cause, et, d’autre part, les conflits liés à l’extrémisme violent se multiplient dans la zone Sahélo-sahélienne, entraînant une marginalisation des populations vulnérables, notamment les pasteurs nomades.


Suite logique du Premier, le 2e Congrès Mondial du Pulaaku avait pour objectif de faire l’inventaire des défis auxquels est confronté le Pulaaku, en tant que communauté d’hommes et de femmes, mais aussi en tant que somme de valeurs constitutives d’une identité. Les défis identifiés qui sont nombreux et divers appellent un nécessaire prolongement.

Aussi, le 3eme Congrès Mondial du Pulaaku s’intéressera t-il à la sécurisation des pasteurs nomades qui ont le Pulaaku en partage d’où le thème général : « La sécurisation des pasteurs nomades d’Afrique ayant le
Pulaaku en partage : quelle contribution de la diaspora ? ».

Les activités du coingrès


Pour atteindre ses objectifs, le Congrès organisera les activités suivantes :
• Panels :

  • Panel n°1 : Situation sécuritaire des pasteurs nomades au BF, Mali, Niger,
  • Panel n°2 : Situation sécuritaire des pasteurs nomades au Nigéria, Cameroun, RCA,
    Tchad,
  • Panel n°3 : Situation sécuritaire des pasteurs nomades en Guinée, Sénégal, Mauritanie,
    • Fora
  • 01 forum sur la diaspora peule en Europe, Asie et Amérique,
  • 01 forum sur la contribution de la diaspora à la sécurisation des pasteurs nomades de l’espace
    Sahélo-sahélien : Quelles actions retenir ?
    • Engagements
  • A l’issue des communications et fora, les congressistes seront mieux outillés pour s’engager
    à réaliser au moins une (01) des actions retenues par le Congrès comme pouvant participer à
    une meilleure sécurisation des pasteurs nomades peuls.
    RÉSULTATS ATTENDUS
  • Quarante (40) participants ont mieux compris la situation sécuritaire des pasteurs nomades
    peuls ;
  • Au moins une action importante a été prise par les Congressistes pour mieux sécuriser les
    pasteurs nomades ;
  • Un conseil chargé de la mise en œuvre de l’action prise par les Congressiste a été installé.
    PARTICIPATION AU CONGRES
  • Pour participer au 3
    e Congrès Mondial du Pulaaku, il faut prendre une inscription auprès du
    comité d’organisation du Congrès. Les frais d’inscription s’élèvent à 100 euros par personne.
    Ils comprennent les frais de location de la salle du Congrès, les pauses café et déjeuner, le
    secrétariat, la publication du rapport du Congrès…
  • Les frais de séjour (assurance, hébergement, restauration, transport…) sont entièrement à la
    charge des participants.
    ASSOCIATIONS PORTEUSES DU CONGRÈS
  • Association Suudu Baaba France,
  • Tabital Pulaaku Ile de France.
    CONTACTS

  • LE PROGRAMME DES TROIS JOURNEES

    Le Jeudi 25 juillet 2019
    15:00 à 18:00
    • Accueil des participants
    • Inscription des participants (badges, kit du participants…)
    • Mot de bienvenue du Comité d’Organisation du Congrès
    • Discours d’ouverture du 3e Congrès.
  • Le Vendredi 26 juillet 2019
    09h00-10h30 Panel n°1 : Situation sécuritaire des pasteurs nomades au BF, Mali, Niger
  • 10h30-12h00 Panel n°2 : Situation sécuritaire des pasteurs nomades au Nigéria, Cameroun, RCA,
    Tchad

    13h30-14h00 Panel n°3 : Situation sécuritaire des pasteurs nomades en Guinée, Sénégal,Mauritanie
  • 14h00-15h30 Forum n°1 sur la diaspora peule en Europe, Asie, Amérique et Océanie
  • 16h00-18h00
    Forum n°2 sur les actions à entreprendre pour mieux sécuriser les pasteurs nomades : Identification de deux actions à réaliser avant juillet 2021.
  • Le Samedi 27 juillet 2019
    09h00-13h30 Table ronde sur les deux actions à réaliser : Objectifs, Résultats attendus, Esquisse de stratégies de mise en œuvre

    15h00-16h30 Installation d’un conseil chargé du pilotage des deux actions
    16h30-18h00 Lecture et adoption du rapport du Congrès/ Clôture du Congrès
Partages