Le rapprochement entre Mohamed VI et le Chérif de Nioro

Partages

Le très influent guide spirituel Bouyé Haidara s’est rendu récemment e à Bamako pour rencontrer l’émissaire du roi du Maroc.

Le Maroc tente de jouer un rôle de médiateur entre les forces maliennes en présence. Il faut rappeler que le roi Mohammed VI, en tant que commandeur des croyants, jouit de beaucoup d’estime auprès des notabilités religieuses du Mali et des pays d’Afrique de l’Ouest. Cette politique de la main tendue, y compris au chérif de Nioro, proche de l’Imam Dicko, l’ancien chef du Haut Conseil Islamique qui a des mots forts durs pour la présence française au Mali,, n’est pas pour plaire à Paris que la recomposition de la scène politique malienne met dans une posrition très inconfortable

Le chérif de Nioro, vénéré par des millions d’adeptes au Sahel et en Afrique de l’Ouest ne pouvait refuser l’invitation du souverain chérifien pour se rendre à Bamako afin de rencontrer le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.C’est donc à bord d’un jet royal, envoyé spécialement par Mohammed VI à Bouyé Haidara, que le chef religieux âgé de 82 ans a fait le voyage vers la capitale malienne. Selon des sources locales, c’est la première fois depuis 2016 que le Chérif de Nioro quitte son fief, lui qui est habitué à recevoir chez lui décideurs, hommes d’affaires, diplomates et même certains présidents africains qui viennent demander conseil.

Partages
0 0 voter
Évaluation de l'article
Previous articleGérard Depardieu, l’amoureux fou de l’Algérie
Next articleAlgérie : des rafles en série contre les migrants
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments