Le père spirituel des détenus djihadistes assigné en résidence

Partages

Bolando « Bilal » Antho, le président de Sanabil, une association de soutien aux détenus islamistes ayant jusqu’ici pignon sur rue a été mis en résidence surveillée ce 15 novembre. Comme le précise l’arrêté officiel qui le concerne, ce gourou salafiste de Noisiel dans le 77 est considéré par les services antiterroristes comme un « théologien et figure emblématique du salafisme en Ile-de-France, impliqué dans une filière d’acheminement vers la Syrie et mis en cause dans plusieurs affaires d’association de malfaiteurs, financement du terrorisme et apologie du terrorisme », autant d’incriminations que l’intéressé nie catégoriquement.

Antho est pourtant connu pour ses contacts directs notamment avec Mehdi Nemmouche, le tueur du Musée juif de Bruxelles et Sabri Essid, l’ancien mentor de Mohamed Merah, aujourd’hui djihadiste en Syrie. Il y a quelques mois, ce Sabri Essid était apparu dans une vidéo de propagande de Daesh montrant l’exécution d’un otage russe tué d’une balle dans la tête par le propre fils de sa compagne, âgé de…13 ans !

Partages