Le général Toufik hospitalisé à Alger

Partages

Le vendredi 17 mai, le général Mohamed Mediène, dit Toufik, a été hospitalisé en urgence à l’hôpital militaire d’Aïn Naadja

L’hôpital militaire d’Aïn Naadja à Alger, réplique algérienne du Val de Grace à Paris, est très bien équipé

Dans la journée du vendredi 17 mai, le général Toufik, qui fut le tout puissant patron des services algériens de 1990 à 2015, a été emmené de la prison où il est incarcéré désormais à l’hopital militaire d’Aïn Naadji dans la banlieue d’Alger. Il semble que ce soit une crise d’hypertension qui soit à l’origine de cette hospitalisations que la presse algérienne a peu commentée.

Toufik sous pression

Agé de plus de 80 ans, le général Toufik n’est pas en très bonne santé depuis plusieurs années. Généralement il se faisait soigner en Belgique contrairement à la plupart des dignitaires algériens qui préfèrent Paris.

Les interrogatoires auxquels l’ancien patron des services algériens a été soumis ont pu contribuer à l’affaiblir. D’autant que tous les moyens sont bons pour le fragiliser et le convaincre de reconnaitre « le complot » qu’il aurait organisé pour renverser le patron de l’armée, Gaid Salah? . Ainsi des vidéos circulent à la télévision et sur les réseaux sociaux où d’anciens militaires l’accusent des pires dérapages pendant les années noires où l’appareil militaire luttait contre les maquis armés du Front Islamique de Salut (FIS).

Partages