Le franco marocain Driss Yazami prochain chef de la diplomatie marocaine ?

Partages

Le nom de Driss Yazami, ce franco-marocain qui fut l’ancien secrétaire général de la FIDH à Paris et est aujourd’hui président du Conseil National des Droits de l’Homme, circule avec insistance pour occuper le ministère des Affaires étrangères en remplacement à Salaheddine Mezouar, qui n’aurait pas donné satisfaction. Dans les salons de Rabat, on parle également d’une profonde restructuration de la diplomatie marocaine qui a dernièrement cumulé les contre-performances. D’ailleurs, des cadres du ministère n’hésitent pas à parler de « période noire » de la diplomatie en référence au mandat de Salaheddine Mezouar, qui selon les mêmes sources, ne serait qu’une « marionnette » aux mains de grosses pontes de ce département, notamment le secrétaire général Nacer Bourita. Driss Yazami qui occupe aujourd’hui la double casquette de président du CNDH et de président du Conseil de la Communauté Marocaine à l’étranger est connu pour être un proche de Fouad Ali El Himma et surtout de n’entretenir aucune relation avec le Chef du gouvernement, l’islamiste Abdelilah Benkirane. Deux atouts qui penchent en sa faveur pour qu’il devienne le numéro 1 de la diplomatie marocaine.

Partages