Le coup d’Etat au Burkina fait exploser le prix du mouton en Côte d’Ivoire

Partages

A la veille de la fête de l’Aïd el-Kebir, le prix du mouton a explosé sur le marché ivoirien en raison du coup d’Etat perpétré jeudi dernier au Burkina Faso par une junte militaire dirigée par le général Gilbert Diendéré. En effet, il n’y a pas suffisamment de mouton en ce moment sur les marchés de bétails dans les grandes villes ivoiriennes. Selon le Président de l’Association des revendeurs de moutons de Bouaké, M’Baye Barry, même le plus grand marché de bétails de Bouaké connait une forte pénurie de moutons.

M. Barry précise qu’ une première vague de moutons venue à la mi-septembre du Burkina Faso et du Mali a permis de ravitailler partiellement le marché ivoirien. Malheureusement, le coup d’Etat au Burkina Faso suivi de la fermeture des frontières et même les manifestations n’ont pas permis de poursuivre l’approvisionnement du marché ivoirien en bétails. Résultat, les prix du mouton sur les marchés des principales agglomérations ivoiriennes ont largement dépassé les prévisions les plus pessimistes pour atteindre le seuil moyen exorbitant de 75. 000 Fcfa par tête. En fait, les plus belles bêtes se vendent jusqu’à 280. 000 Fcfa sur la plupart des marchés.

Partages