L’armée marocaine traîne les pieds pour aller au Yémen

L’Arabie Saoudite qui peine à convaincre ses alliés arabes à constituer une force terrestre qui devrait intervenir au Yémen pour porter l’estocade finale aux rebelles houthis.

Partages

L’Arabie Saoudite qui peine à convaincre ses alliés arabes à constituer une force terrestre qui devrait intervenir au Yémen pour porter l’estocade finale aux rebelles houthis. Du coup, le Royaume saoudien a exercé une grande pression sur le royaume du Maroc pour qu’il envoie son armée soutenir les opérations terrestres menée conjointement par Ryad et Abou Dhabi.

Risque d’enlisement

Les Marocains qui ne peuvent rien refuser à leurs amis Saoudiens se sont montrés très réticents. Alertés par les services de renseignements omanais, qui entretiennent d’excellentes relations avec leurs homologues marocains, sur les risques d’enlisement dans le bourbier yéménite et surtout sur la facture en pertes humaines qui risques d’être très élevés, les autorités chérifiennes ont proposé aux Saoudiens d’envoyer des troupes, mais qui devraient être stationnées sur le territoire saoudien sans pénétrer au Yémen. Une réponse diplomatique qui n’a pas du tout été appréciée par le Mohamed Bin Salmane Bin Abdelaziz.

Partages