Les Américains et les Marocains lancent des vastes maoeuvres militaires

Military representatives attend the opening ceremony of the "African Lion 2022" multinational military exercise in the Moroccan port city of Agadir on June 20, 2022. - The annual maneuvers launched in Morocco's southwestern city of Agadir are the largest on the African continent with the participation of more than 7500 troops from 10 countries, and will take place until June 30, mainly in Morocco but also in Tunisia, Senegal, and Ghana, said the US command for Africa (Africom). (Photo by FADEL SENNA / AFP)

Les Etats-Unis et le Maroc, pays hôte, ont lancé à Agadir l’exercice militaire « African Lion 2022« , le plus large sur le continent africain, dans un climat de tension régionale avec l’Algérie qui se sent encerclée. Des observateurs émiratis sont en effet présents, l’armée française participe à ces manoeuvres et plusieurs pays africains -dont la Tunisie, le Tchad et le Sénégal- participent à ces manifestation de force.

Ces manœuvres annuelles vont se dérouler jusqu’au 30 juin essentiellement au Maroc mais aussi en Tunisie, au Sénégal et au Ghana, a indiqué le commandement américain pour l’Afrique (Africom).Elle mobilisent plus de 7 500 soldats originaires de dix nations, dont le Brésil, le Tchad, la France et le Royaume-Uni. Y participent des observateurs militaires en provenance de l’Otan et d’une quinzaine de « pays partenaires » dont, pour la première fois, Israël.

« African Lion » a notamment pour objectif de « renforcer nos capacités communes de défense pour contrer les menaces transnationales et les organisations extrémistes violentes« , a précisé un communiqué d’Africom.

De son côté, le numéro deux de l’armée marocaine, le général Belkhir El Farouk, a appelé lundi dans un discours à faire face aux « défis sécuritaires« .

La question sensible du Sahara occidental

Comme en 2021, sont prévus des sauts de troupes aéroportées et des tirs d’artillerie dans le désert, à la lisière du Sahara occidental, non loin de Tindouf, la base des indépendantistes sahraouis du Front Polisario en Algérie.

La question du Sahara occidental, ex-colonie espagnole considérée comme un « territoire non autonome » par l’ONU, oppose depuis des décennies le Maroc au Polisario, soutenu par Alger.

Les indépendantistes sahraouis veulent un référendum d’autodétermination tandis que Rabat promeut une autonomie sous sa souveraineté.

4 COMMENTS

  1. Le Maroc est un allié majeur non-membre de l’OTAN (Major non-NATO Ally) depuis 2004. Cela a permis au Maroc d’acheter des technologies plus avancées et plus sensibles, comparables à celles des alliés et partenaires les plus proches des États-Unis.
    En effet l’armée marocaine est l’une des armée les plus modernes en Afrique, avec des technologies et satellites les plus avancés.

  2. Encore une fois, l’armée américaine ne fait pas et ne fera jamais la guerre à la place du makhzen qui n’avait pas armée l’armée marocaines est classée mondialement 56 alors que l’armée algérienne est classée mondialement 26 voire 31 et donc la propagande d’État fait l’amalgame entre un exercice militaire de routine avec l’armée americaine et encore car l’armée américaine ne présente pas une compréhension en armes et en formation à l’armée marocaine donc rien puisque pour rattraper le retard!! Et puis que fait le Tsahal si ce n’est de comprendre l’armée marocaine pour coloniser en toute tranquillité le maroc et de pouvoir démonter la mentalité des berguags et donc de construire des mellahs pour les souassas riafas atlassis touaregs …donc finalement ce genre d’exetcice est nul et non avenu car si le général Chengriha commandant en chef des armées algériennes décide d’envahir le Maroc pour anéantir le système royaliste qui est constitué de peu de personne et d’établir une république marocaine selon les voeux des officiers militaires d’Alger il peut envahir et l’armée USA ne serait d’aucune utilité pour le makhzen pire l’armée américaine plie bagages pour rentrer aux casernes americaines aux USA donc il faut pouvoir cette différence entre un ecercice de routine et une alliance militaire qui suppose que le plus fort a beaucoup de choses à gagner que le faible offre or le makhzen n’a rien à offrir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.