L’Algérie financerait l’effort de guerre des mercenaires russes au Mali

D’après le site Algérie Part, proche de certaines sources sécuritaires algériennes, les militaires algériens auraient décidé d’aider la junte militaire malienne à fiancer l’arrivée dans leur pays d’un millier de mercenaires russes de la société privée Wagner.

Si cette information était confirmée, cela pourrait expliquer la violente sortie médiatisée d’Emmanuel Macron contre le régime militaire algérien et l’absence de marge de manoeuvre du Président Tebboune, l’interlocuteur privilégié par l’Élysée depuis son élection voici deux ans. En effet le président français et son ministre des Affaires Etrangères, Jean Yves Le Drian, avaient espéré créer un axe diplomatique entre Paris et Alger susceptible de gérer les dossiers malien et libyen après le départ des troupes françaises d Sahel. L’arrivée des amis de Vladimir Poutine, l’ennemi public numéro un de’Emmanuel Macron, financée de surcroit par l’allié supposé qu’était encore l’Algérie l’été dernier, constitue un  formidable désaveu pour les autorités françaises et expliquerait le coup de sang du Président français.

Le rapprochement spectaculaire de la Russie et de l’Algérie que signerait cette participation financière d’Alger expliquerait également que les relations entre les Marocains et les Russes connaissent également un froid glacial

                                                            La rédaction de Mondafrique 

Des mercenaires russes de la société Wagner

Voici des extraits du texte de cet article paru sur le site « Algérie Part » que son directeur Abdou Semmar  nous a autorisés à  reproduire

« L’Algérie a décidé de renforcer son rapprochement avec l’actuelle junte malienne aux commandes de ce pays du Sahel avec lequel elle partage plus de 1300 Km de frontières désertiques. Les autorités algériennes ont secrètement lancé un processus de négociations pour nouer une alliance approfondie avec les militaires maliens. Et pour ce faire, l’Algérie a fait savoir à la junte malienne qu’elle est même disposée de financer une partie de l’accord de sécurité que les militaires maliens veulent conclure avec les militaires russes de la société privée Wagner, le bras armé du Kremlin dans le monde, a pu confirmer Algérie Part. 

Cette information a été confirmée au site algérien par au moins trois sources proches de l’institution militaire algérienne et du ministère algérien des Affaires Etrangères. Des pourparlers ont été lancés officieusement depuis le mois de septembre passé pour proposer aux militaires maliens une participation algérienne au financement de l’accord avec la société de mercenaires militaires russes Wagner.

Selon les sources d’Algérie Part, l’Algérie a fait savoir aux militaires algériens qu’elle est prête de financer de 50 % jusqu’à 70 % de cet accord qui permettra aux militaires maliens de déployer sur le territoire des militaires et paramilitaires russes chevronnés et expérimentés capables de former et d’équiper la modeste armée malienne en guerre contre plusieurs groupes islamistes armés qui sévissent dans les vastes régions du nord du pays.

La junte militaire inquiète pour sa sécurité

Depuis le 13 septembre dernier, le rapprochement des militaires maliens avec la Russie est un secret de polichinelle. La prestigieuse  agence de presse Reuters a même révélé que le groupe Wagner serait payé environ 9,15 millions d’euros par mois pour ses services proposés au Mali. L’accord pourrait également garantir à la société russe l’accès à trois gisements miniers, deux d’or et un de magnésium, avait expliqué aussi Reuters.

Diverses sources sécuritaires maliennes ont confirmé ces informations à la presse internationale en indiquant que les mercenaires russes seraient chargés de former les Forces armées maliennes (FAMa) et d’assurer la protection de certains hauts dirigeants maliens, mission qu’effectue déjà le groupe Wagner en Centrafrique. »

4 COMMENTS

  1. @Boko ce que vous dites n’a pas de sens. Si les militaires russes arrivent au Mali ils n’hésiteront pas à foutre le bordel partout en Afrique comme ils ont fait en Libye et en Centrafrique. Le plus judicieux est que l’Algérie cesse de former des terroristes pour créer un problème puis faire semblant d’essayer de le résoudre en impliquant les forces étrangères. La violence que vit l’Afrique n’a qu’une seule raison, la pauvreté et la dictature. Si nous les africains on arrive à s’unir et s’entreaider pour se développer alors il y aura plus de violence ou terrorisme comme certains aiment l’appeler. L’Algérie va juste créer un autre problème en aidant à l’arrivé des russes car tous les occidentaux vont débarquer et ça sera la fin de la région. Il n’y aura que guerre, morts et la misère.

  2. qu ils aillent au diable ces maliens de la junte militaire et ces mercenaires du polisario.
    protegeons nos frontieres ,c est tout et occupons nous du peuple Algerien qui souffre terriblement depuis 1992.soyons un peu egoistes et vive le peuple Algerien libre!!!!

  3. Algérie Part est un des rares journaux qui apporte des informations jamais contredites. Il fait un travail d’investigation et de révélations sur la mafia et les généraux de la junte militaire d’Alger qui dirige le gouvernement algérien. Depuis début janvier 2021, 500 Algériens ont péris dans leur périple pour fuir la dictature de la junte militaire d’Alger, les 4 derniers ont été fauchés le 12/10/2021 par un train à Saint-Jean-de-Luz lors de leur traversée de la frontière entre l’Espagne et la France… Tant que ce régime militaire est au pouvoir à Alger, des dizaines voir des centaines de milliers d’Algériens vont fuir la répression et le terrorisme de la junte et vont arriver en France… La Syrie et le Venezuela qui ont fait partir des millions d’exilés vont se produire à partir de l’Algérie vers la France.

  4. Magnifique ce qu’elle fait l’Algérie,il faut vite viré le colonisateur français de l’Afrique,le terrorisme au Sahel n’existe pas,c’est une création francaise

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.