La Tunisie secouée par une nuit d’émeutes

Partages

Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 janvier, la Tunisie a vécu des scènes d’émeute qui, commente la presse tunisienne, ressemblent fort à celles observées lors du déclenchement du printemps arabe y a tout juste 10 ans.

Pillage de magasins, pneus brûlés, caillassage et affrontements avec les forces de l’ordre ont duré jusqu’au petit matin.des centaines de jeunes, très souvent mineurs et issus des quartiers les plus défavorisés de plusieurs villes, se sont rassemblés, prêts à en découdre.

Les heurts avec les forces de l’ordre n’ont pas tardé, raconte Realites Online. Des violences “inouïes”, commente même le site, qui ont duré jusqu’au petit matin. Ces échauffourées, rapportait Realites Online un peu plus tôt, ont éclaté de manière “simultanée dans diverses régions à l’instar de Sousse, Kef, Bizerte et Tunis”.

Des scènes qui rappellent étrangement celles observés il y a dix ans, lorsque la jeunesse tunisienne des quartiers pauvres s’est soulevée contre le régime autoritaire de Ben Ali. 

Partages