La recherche polaire n’intéresse guère Ségolène Royal

Partages

Sans doute surchargée, Ségolène Royal ambassadrice des Pôles, n’accompagne pas la ministre de l’enseignement supérieur dans l’Antarctique

La ministre chargée de l’enseignement supérieur , Frédérique Vidal, est en voyage pour visiter les bases de recherche polaires dans l’Antarctique. Outre que la place de la ministre aurait pu être en France au moment où les étudiants  sont chauffés à blanc, on constatera, une fois de plus, que Segolene Royal ambassadrice des Pôles, ne fait pas partie de la délégation française.

Des ambitions personnelles

Cette absence conforte les articles du Point, de France Inter, de France info, sur les largesses accordées à l’ancienne candidate à l’élection présidentielle qui utilise le réseau diplomatique pour promouvoir ses activités personnelles plus que la mission dont elle a la charge. 

Le Quai d’Orsay et son vieil ami Jean-Yves Le Drian sont bons princes. 

Partages