La main tendue du Pape François aux musulmans

Partages

Le Pape François, le grand Imam d’Al-AzharAhmad Al-Tayyeb i (voir l’image ci dessous) ,ainsi que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres participent ce jeudi 4 février, mais par visioconférence, à la première Journée internationale de la fraternité humaine

« LET US DREAM »

Il y a huit ans, un jésuite argentin s’installe au Vatican[i]. Il choisit le nom de François, pas celui de Xavier, le père évangélisateur de l’Orient, mais celui de François d’Assise, dont il fait sienne  la prière : « Seigneur, fais de moi l’instrument de ta paix».

Prêchant la tolérance et prônant l’œcuménisme auprès des autres chrétiens et le dialogue des chrétiens avec les juifs et avec les membres des autres religions ou même avec les non-croyants, il multiplie les rencontres. Or il est en passe de réussir ce qui paraissait impossible avant. En décembre 2020, il publie un essai sous le titre de « Un Temps pour Changer» – en anglais « Let Us Dream » 

L’intention de François en faveur d’un rapprochement avec l’Islam apparait dès le début de son pontificat. Une première rencontre historique a eu lieu au Vatican, le 23 mai 2016, entre le Pape et le grand Imam sunnite de l’Université d’Al-Azhar[xvi], le cheikh Ahmed Al-Tayeb, 44e imam de la mosquée al-Azhar. À cette visite a répondu, le 28 avril 2017, celle du pape à l’Université al-Azhar

Fraternité humaine

Mais le point culminant de la communion entre deux Pasteurs musulman et chrétien est la signature qu’ils échangent à Abou Dhabi, le 4 février 2019, d’un texte fondateur sur la Fraternité humaine. Il s’agit d’un « document raisonné avec sincérité et sérieux pour être une déclaration commune de bonne et loyale volonté, destinée à inviter toutes les personnes qui portent dans le cœur la foi en Dieu et la foi dans la fraternité humaine, à s’unir et à travailler ensemble ». C’est un document visant la paix mondiale.

L’idée est née d’une sorte de Charte des Religions Unies ! C’est la première fois qu’un pape foule le sol de la péninsule arabique : un million et demi de chrétiens d’Orient occupent le stade du petit émirat. Les deux pontifes de l’Islam et de la Chrétienté font une déclaration solennelle commune en faveur de la paix et de la fraternité humaine. Ils transcendent les anciennes barrières entre les religions, les nations, les cultures et les races ! Le Pape et l’Imam condamnent la bigoterie, le radicalisme religieux et le terrorisme qui en dérivent. 

Mais peut-être était-ce trop tôt ou pas assez et c’est pourquoi une première Journée internationale de la fraternité humaine se tient – toujours à Abou Dhabi – ce jeudi 4 février 202, jour anniversair). La date en a été choisie en décembre 2020 par l’Assemblée générale de l’ONU, quand le résultat des élections présidentielles américaines était acquis. Le Pape François, le grand Imam d’Al-Azhar Ahmad Al-Tayyeb et le secrétaire général de l’ONU António Guterres participeront, mais par visioconférence[xxii] seulement, à ce nouvel événement organisé dans l’émirat par le cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyane, dit MBZ, prince héritier d’Abu Dhabi, deux ans après la signature dans ce pays du document qui avait surpris le Monde.

Partages