La lettre de réconciliation d’Emmanuel Macron au président Erdogan

Partages

La France et la Turquie, reprennent langue dans une discrétion très marquée, alors que beaucoup d’entreprises françaises présentes dans le monde musulman ont souhaité un rapprochement entre les deux pays.

Le ministre des Affaires Etrangères de Turquie, Mouloud Chaouch Olgo, a révélé que le président Erdogan avait reçu une lettre du président Erdogan en proposant une rencontre à haut niveau entre les deux chefs d’état pour « améliorer les relations entre les deux pays ».

La visite du ministre de l’intérieur Fethi Bachagha à Paris , fin novembre, en avait déja été un signal clair en ce sens. Ce proche du président turc a été reçu successivement par le ministre de l’intérieur Gerald Darmanin, les affaires étrangères Le Drian, et la ministre de la Défense Florence Parly. Un accord de principe a été signé pour l’achat des hélicoptères d’intervention rapide et du matériel de Biométrie pour les documents sécuritaires et civils (pièces d’identités, Passeports, badges

Partages
Previous articleSérie(1), l’attaque terroriste d’In Anemas voici huit ans
Next articlePrésidentielle Niger, le Coran pour lutter contre la fraude
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)