Afrique, la diplomatie parallèle d’Emmanuel Macron

Partages

Le président français, Emmanuel Macron, a pris l’habitude d’envoyer ses propres hommes de confiance en Afrique. Et cela sans avertir nécessairement le Quai d’Orsay

Jules-Armand Aniambossou, coordonnateur du Conseil présidentiel pour l’Afrique,  avait rencontré le président tchadien, lors de son voyage à Ndjamena du 7 au 9 décembre 2018. Ce promotionnaire à l’ENA du président Macron et ancien ambassadeur du Bénin à Paris, avait aussi rencontré le président Touadera lors de son voyage à Bangui du 27 au 29 juillet 2018.

On peut se demander si le président Macron entend encore s’appuyer sur les services officiels de la République, comme le Quai d’Orsay et ses ambassades.
https://cf.ambafrance.org/Succes-du-Forum-du-gouvernement-ouvert

Partages
Previous articleCes secrets d’Alexandre Benalla qui font trembler l’Elysée
Next articleGabon, on assassine parfois, on torture toujours
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)