La crise post-électorale en Guinée compte ses morts

Les forces de défense et de sécurité guinéennes ont tiré à balles réelles contre les manifestants au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre, accuse dimanche Amnesty International dans un communiqué. S’appuyant sur des récits de témoins, des images satellites et des vidéos authentifiées, l’organisation de défense des droits de l’Homme déplore « de nombreux morts … Lire la suite de La crise post-électorale en Guinée compte ses morts