La cellule montée par les services algériens pour éliminer les opposants en France

Le colonel Hocine « Boulahya », numéro deux de la DGSE algérienne (services secrets extérieurs), avait monté une cellule visant à éradiquer les opposants au régime résidant en France et en Europe 
 
Le colonel Hocine Abdelhamid, alias Boulahya (à savoir « le barbu »), le numéro 2 du renseignement algérien, à savoir la Direction de la Documentation et de la Sécurité Extérieure (DDSE), qui est un ancien officier des escadrons de la mort des années noires entre 1992 et 1998, vient de provoquer un scandale qui ne manquera pas de salir définitivement l’image des services secrets algériens. Le colonel Hocine, prêt à tout pour donner satisfaction à ses supérieurs inquiets des initiatives de la disapora en Europe. C’est ainsi qu’il est entré en contact avec Abdelkader Tigha, ancien sous-officier des services secrets algériens réfugié en Belgique, pour le « recruter » au  sein d’une « cellule » montée en Europe. Le but de la manoeuvre était de traquer les opposants algérien exilés, pister leurs sources et éventuellement les mettre hors d’état de nuire.
 
Abdelkader Tigha accepte, au début, le deal et exige des fortes rétributions financières. Au bout de quelques mois de collaboration, Tigha comprend très vite qu’il lui sera demandé d’attirer les opposants algériens vers un guet-apens pour ensuite attenter à leur vie. L’ex-officier algérien en éxil en Europe prend peur et exige de ses interlocuteurs de fortes compensations financières. Le colonel Hocine hésite de répondre à ces sollicitations et la négociation entre les deux hommes prend brutalement fin. Pour Alger, cette rupture fut une erreur fatale !
 

Linge très sale 

 
Hélas en effet pour les services algériens, un Tigha amer contacte l’opposition algérienne exilée. Il propose de monnayer ses informations, ce que Mondafrique a pu vérifier. Les enregistrements téléphoniques effectués alors par l’agent double confirment en effet l’intention d’éliminer certains opposants. Parmi les cibles, se trouvait  Hicham Aboud, un journaliste installé à Roubaix dans le nord de la France et qui était visé par les projets funestes d’Alger parceque très suivi sur sa chaine youtube par des milliers d’Algériens.
 
Cpmme Mondafrique l’a raconté hier mardi (voir ci dessous), toutes ses discussions avec les intermédiaires du colonel Hocine se retrouvent ainsi diffusées massivement sur les réseaux sociaux provoquant au passage un formidable scandale. Le linge sale de la DDSE est étalé sur le web et ses incohérences internes mises en évidence.
 
Ce scandale risque de coûter prochainement la tête du numéro de 2 de la DDSE, très proche du colonel Mohamed Chafik Mesbah, dit MCM, conseiller des « affaires réservées » du président Tebboune, qui pourrait servir de fusible alors que cette opération des services était évidemment couverte au départ par le pouvoir algérien.

Un commando algérien devait assassiner l’opposant Hichem Aboud

4 COMMENTS

  1. Il est clair que la junte faschiste au pouvoir a un seul ennemi: Le peuple algerien. S’il leur est possible, ils extermineront tout le monde car le peuple les derrange dans la privatisation des biens du peuple: De la Sonatrach a Air Algerie tout est leur bien. Pour se proteger ils ont l’armee et la police, devenues aussi proprietes privees.

  2. Undo, la communauté internationale, c’est Petrodollars qui l’interesse. le régime Algérien criminel assassin va continuer à massacre, emprisonner et torturer les Algériens. les derniers feux en Kabylie ont fait 250 morts parmi ces morts, il y a même des bébés et les majorités des morts sont brulés vifs. Une plainte a été déposé au tribunal international contre le régime Algérien avec des preuves que c’est lui qui a allumé les feux. Jusqu’à ce jour lettre morte aucun communiqué et aucune suite n’ont été donnés sur la plainte. On comprend bien que cette tribu la pénale internationale travaille seulement pour les puissances occidentales, les autres peuples vont continuera de subir des massacres de leurs dirigeants dictateurs criminels et assassins en toute impunité.

  3. C’est une histoire qui fait dormir debout !!!!! Même un novice dans le domaine n’agit pas de la sorte de là est ce que le N°2 de la DDSE se fait avoir de cette manière……. La déclaration de l’ancien ambassadeur des USA Robert Ford à elle seule suffit, grand géostratège et son pays possède les services secrets les plus puissants au monde avec des moyens illimités et qui a passé plus de 15 ans en Algérie, je cite « j’ai passé 15 ans en Algérie sans rien comprendre, je pense que même le diable ne peut pas savoir que ce qui se passe là-bas ». Alors delà que le N°2 de la DDSE se fait piègé par un petit puant et un sous-fifre, on est en plein délire.

  4. La seule chose dont sont capables les maitres de l’Algérie c’est de massacrer leur propre peuple. À leur actif, des centaines de milliers de morts. Aucun jugement pour les coupables et aucune justice pour les victimes. Ils l’ont fait depuis l’indépendance. Et, ils le referont. Et ceci dans l’indifférence générale de la communauté internationale.

Comments are closed.