La Belgique accueille Laurent Gbagbo

0
361
Partages

La Belgique a décidé d’accueillir l’ancien président ivoirien après sa libération sous condition par la CPI.

Dans l’attente d’un éventuel procès en appel, Laurent Gbagbo a donc trouvé un pays de chute, ce qui n’est pas encore le cas pour son ancien ministre, Charles Blé Goudé.

La Belgique a annoncé, ce samedi 2 février, avoir accepté la demande de la Cour pénale internationale (CPI), d’accueillir sur son territoire l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, selon une déclaration d’un porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères à l’agence officielle Belga. « La Belgique a reçu une demande de coopération de la Cour en raison des liens familiaux de Laurent Gbagbo dans notre pays », a ainsi expliqué Karl Lagatie, qui a ajouté que le royaume « soutient les juridictions pénales internationales et nous avons donc répondu positivement à cette demande ».

L’ancien chef de l’Etat est sorti la veille de sa cellule à la CPI après avoir bénéficié d’une liberté provisoire, mais sous conditions, plus de deux semaines après avoir été acquitté par la même cour. Le procès pourrait pourtant continuer en appel et dans cette éventualité, Laurent Gbagbo devrait se mettre à la disposition de la CPI qui lui a trouvé un pays d’accueil au sein de l’Union européenne.

Partages
Previous articleCentrafrique, le huitième accord de paix, un marché de dupes ?
Next articleEgypte: Macron parti, la répression a repris!
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)