Khashoggi, le soutien de la Mauritanie au Royaume séoudien

Partages

Dans un commentaire sur l’affaire Jamal Khashoggi,  l’Imam  de la mosquée saoudienne de Nouakchott, Ould Habib Rahmane,a manifesté  sa solidarité avec l’Arabie Saoudite 

Au nom des savants et des prédicateurs de Mauritanie, Ould Habib Rahmane  a affirmé sa solidarité avec le Royaume contre cette campagne. Le  journal  saoudien semi-officiel « Akaz » , qui rapporte l’information, a expliqué que, selon l’Imam,  « ces accusations fabriquées et falsifiées et cette propagande malveillante ne feront que renforcer la fierté, la force et l’immunité du Royaume séoudien ».

Solidarité gouvernementale séoudienne

L’Imam refléte la position du gouvernement mauritanien qui a toujours défendu sa proximité avec le régime séoudien. Le ministère mauritanien des Affaires étrangères a indiqué  qu’il était solidaire avec  l’Arabie saoudite et a appelé à ce que le temps soit donné à  l’enquête conjointe pour déterminer la vérité.

Partages
Article précédentAffaire Khashoggi, le dérapage du grand Imam de Nouakchott
Article suivantLouis Viallet: La schizophrénie du pouvoir mauritanien
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)