Khalifa Haftar en froid avec le parlement de Tobrouk

Partages

Le parlement de Tobrouk, soutien indéfectible du général Khalifa Haftar, commence à montrer des signes d’inquiétudes face au mépris avec lequel le traite le nouveau commandant en chef de l’armée nationale libyenne. En effet, l’homme des américains devenu homme des Emiratis, a refusé de répondre aux sollicitations du parlement de Tobrouk. Les députés qui lui sont en principe favorables voulaient le questionner sur le déroulement des opérations militaires contre les forces alliées au congrès général libyen installé à Tripoli. Il faut dire que l’offensive lancé par Haftar contre les groupes islamistes depuis plus d’une année fait du surplace. Malgré le soutien financier et logistique des Egyptiens et des Emiratis, les forces de Khalifa Haftar n’arrivent pas à gagner du terrain.

Partages