Kénya, l’ancien président condamné pour vol de terres

Partages

L’ancien président kényan, Daniel Arap Moi va devoir verser un dédommagement de 9,75 millions de dollars à une famille pour une affaire d’accaparement de terres

Les faits pour lesquels l’ancien président kényan, l’ancien homme fort de Nairobi de 1978 à 2002, vient d’être condamné remontent à l’année 1983, soit il y a trente six ans. Même âgé de 94 ans, Daniel Arap Moi va devoir payer ses décisions prises alors qu’il était aux commandes du pays. L’ex-chef d’Etat a été condamné par la justice kényane en fin de semaine dernière à verser 9,75 millions de dollars de dédommagement à une 

Partages