Islam, les manoeuvres de l’ami de Sarkozy, maitre Chems-Eddine Hafiz

1
1150
Partages

Proche autrefois de Nicolas Sarkozy et des agents de l’ex DRS (services de renseignement algérien), maitre Hafiz tente de règner, mais sans succès, sur l’Islam de France.

Né à Alger en 1954 et devenu français il y a vingt ans, Chems-Eddine proclame partout que la France « lui a permis de réussir sa vie ». Cet avocat dispose d’un cabinet sur les Champs-Élysées et compte-ait parmi ses amis l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, à qui il doit l’ordre national du Mérite et la Légion d’honneur. Il fut longtemps, grâce à ses appuis au sien de l’ex DRS (services algériens) le vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et à deux doigts de remplacer l’actuel recteur Dalil Boubakeur à la tète la Grande Mosquée de Paris (GMP). 

Cet activisme au sein de l’Islam de France, véritable enjeu pour le pouvoir algérien, a valu à maitre Hafiz quelques contrats avec Air Algérie, ainsi qu’avec une demi-douzaine de consulats algériens, .

Le malheur est que cet « expert » qui mise sur la religion pour conforter son influence et son business, sévit toujours, notamment au sein de l’émission hebdomadaire sur « l’Islam » produite par France 2, où il avait été nommé comme conseiller grâce à l’appui de Nicolas Sarkozy.

Une présentatrice télégénique

Le résultat, le voici. Depuis Novembre dernier, Ghaleb Bencheikh, le fils du recteur de la GMP  de 1982 à 1989 qui a suivi une formation théologique de pair avec une formation scientifique, est interdit d’antenne à l’émission islamique de France 2. Il en était le présentateur émérite depuis vingt ans. Cet islamologue reconnu vient d’être remplacé par une franco-iranienne, certes télégénique, mais dont la culture religieuse se borne à quelques poètes soufis de l’antique Perse. Ce qui la positionne très loins de l’érudition discrète très loin d’un Bencheikh

Or on doit ce choix regrettable à Chems-Eddine Hafiz qui a invoqué une hypothétique « incompatibilité » entre la présentation de l’émission et les nouvelles fonctions de Bencheikh, élu démocratiquement en novembre 2018 comme président de la Fondation de l’islam de France,

Un fax « parti tout seul »

Pour convaincre l’association productrice de l’émission, Hafiz affirme avoir reçu un mail de France 2 lui signalant la dite « incompatibilité ». Hélas, la chaine semble n’avoir rien envoyé. Hafiz ne fait que continuer les pratiques en vigueur à la Société des Habbous, la société gestionnaire de la Mosquée de Paris, où il s’était fait admettre quand il se voyait déjà recteur à la place de Dalil Boubakeur. Les soutiens de Sarkozy et de feu l’Etat-DRS,, tout puissant à Paris, lui semblaient suffisants alors obtenir cette promotion. Hafiz avait été jusqu’à envoyer au Bureau Central des Cultes un fax signé Dalil Boubakeur. Lequel était alors à Genève! Interrogé par les journalistes, il avait répondu: « le fax est parti tout seul! ».

Autant de manoeuvres qui avaient fait l’impasse les capacités de résistance de Dalil Boubakeur, ce moine patelin et rusé qui est toujours en fonctions à la tète de la Mosquée de Paris.

La résistible ascension d’Hafiz

En fait Hafiz était candidat à la succession de Chevènement à la tête de la Fondation de l’islam de France (FIF). Et il reproche à Ghaleb Bencheikh de lui avoir ravi démocratiquement le poste, alors qu’il avait été, voic quelques année,s l’inamovible président de la Fondation des Oeuvres de l’islam créée par Dominique de Villepin, mais qui n’a jamais fonctionné…

Ce Rastignac avait proposé ses services à Alger en 2014, en s’autoproclamant « président des comités de soutien à un quatrième mandat » de Boutéflika. Maitre Hafiz était soutnu alors par  Yves Bonnet, l’ex-directeur de la DST (contre espionnage français) recyclé à la tête de « l’Institut France-Algérie ».

Dans ce parcours exemplaire, Maitre Hafiz se fait épauler par Abdallah Zékri qui perpétue au sein de l' »Islam de France » l’autoritarisme de l’ancienne Amicale des Algériens en Europe et qui ne cache pas son ambition de présider un jour le CFCM.

Autant d’ambitions portées par une totale absence de vision qui constituent, hélas, l’armature de ce qu’on appelle l’Islam de France

-La Grande mosquée de Paris à mobilisé ses moyens pour le rassemblement envisagé à la Place de la République. Elle a demandé à ses fédérations d’affréter des autobus payés par elle même en vue de transporter les manifestants.https://www.tsa-algerie.com/la-manifestation-de-soutien-a-bouteflika-a-paris-compromise/

Candidat perpétuel a la présidence du Centre français du Culte Musulman (CFCM), Abdallah Zekri n’arrête pas d’agiter ses réseaux depuis que le nouvel ambassadeur d’Algérie l’a reçu une première fois en 2018.https://mondafrique.com/des-conciliabules-secrets-pour-trouver-un-successeur-au-recteur-de-la-mosquee-de-paris/
-Face au ministre Gérard Collomb, il y avait bien là deux représentants de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz et Abdallah Zekri. Mais pas de recteur…https://www.liberation.fr/france/2018/01/04/evince-des-voeux-de-l-elysee-boubakeur-s-en-remet-aux-adieux_1620418
-« .maitre Chemseddine Hafiz qui venait de participer à une émission sur LCP en tant que «coordonnateur des comités de soutien à Boutéflika en France». http://www.mondafrique.com/degats-collateraux-a-paris-demantelement-drs/

.

Partages
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Slogman
Invité
Slogman

Wahooooo !
Encore de la matière pour produire des articles, tweets, émissions d’experts autoproclamés dans la visserie des musulmans (Sifaoui autre transfuge des services, …), livres, interviews d’interviewers qui ont ont interviewé ce roulement à bille de la pensée humaine voire de la théologie des pieds nickelés, bref …. les journalistes participent au dégagisme décidé par leurs maîtres !

Quels naïfs ces lecteurs de croire que la vie humaine ou sociale peut se résumer à un livre, un article, une personne … !

Boutef part et il emmènera avec lui quelques déchets encombrants pour … d’autres !

Quand à Bencheikh, sa modestie mal dissimulée le tuera avant les idées d’hallucinogènes !

Pauvre Islam , il ne te reste comme représentants que des toxicos, violeurs ou parasites de la vie politique !