IMA, un grand débat sur le Hirak algérien

Partages

Dans le cadre de ses Jeudis de l’IMA, l’Institut du monde arabe organise le jeudi 20 février à 19h, une soirée-dé­bat sur le thème le Hirak en Algérie, l’invention d’un soulèvement

© Adjer

Une extraordinaire ébullition s’est emparée du peuple algérien depuis février 2019. Elle a pris la forme d’une succession de manifestations pacifiques, d’une ampleur inédite, pour réclamer une démocratie authentique.

« Les généraux à la poubelle »

Depuis le 22 février 2019, chaque vendredi, les Algériens descendent dans les rues, parfois par millions, pour réclamer le départ du régime en place depuis l’indépendance : « Qu’ils dégagent tous ! », « Les généraux à la
poubelle ! ».

Un hirak – « mouvement » en arabe – d’une ampleur inédite dans l’histoire du monde contemporain : on n’avait encore jamais vu la majorité de la population opprimée d’un pays manifester ainsi pacifiquement dans les rues de ses villes pendant des mois pour exiger une authentique démocratie.

Dans le cadre de ses Jeudis de l’IMA, l’Institut du monde arabe organise le jeudi 20 février à 19h, une soirée-débat sur le thème Hirak en Algérie avec quatre intervenants

José Garçon (journaliste spécialiste de l’Algérie), Habib Souaïdia (auteur
algérien), Hassina Méchaï (journaliste franco-algérienne)

François Gèze, ancien patron des éditions La Découverte et membre d’Algeria Watch.

Hassina Méchaï – journaliste franco-algérienne basée à Paris, spécialiste de l’actualité internationale, de la politique et des médias

Habib Souaïdia – écrivain algérien, ancien officier des troupes spéciales de l’armée algérienne. Il est l’un des collaborateurs du livre Hirak en Algérie. L’invention d’un soulèvement. Il est l’auteur de « la Sale Guerre : le témoignage d’un ancien officier des forces spéciales de l’armée algérienne » (La Découverte, 2001)



l

 

Partages