HSBC, le bazar des « Azar » maliens

Partages

Dans un article paru le 13 février, Le Monde Afrique cite, parmi les 99 personnalités maliennes ayant un compte à la banque HSBC un certain Antoine Azar, libanais d’origine, surnommé « Tony ». Si la famille Azar, grande fortune nationale, est effectivement célèbre au Mali, « Tony », décrit par « Le Monde » comme le personnage le plus riche du listing malien d’HSBC n’est pourtant pas une si grande célébrité à Bamako. Et pour cause, ce sont trois autres hommes qui ont donné à la famille Azar ses titres de noblesse : Jean Azar qui a fait fortune dans le domaine de l’automobile, les BTP et l’import export entre la fin des années 1960 et les années 1990, son frère Sammy qui a ouvert la première supérette de Bamako dans les années 1980, possède une boulangerie de renom et représente la marque « Président » au Mali. Enfin, leur neveu, Bassam Azar, est connu pour être le propriétaire de la chaîne de supermarchés « Azar Centers » et de la pâtisserie « Amandine » très célèbre dans la capitale. De loin le plus riche des Azar, Bassam, doit par ailleurs une partie de sa fortune aux financements du bureau malien de l’Agence française de développement (AFD). Qui est donc cet « Antoine » cité par « Le Monde » ?

Partages