Hassan

Partages

France télévision, le businessman français et le général Hassan

A l’heure où le général Hassan attend le début de son procès mystérieux, plusieurs de ses anciens partenaires dans les milieux des affaires ne savent plus à quel saint se vouer. L’un de ses intermédiaires qui gère une société d’intelligence économique à Alger et qui parlait business avec les hommes d’affaires étrangers en Algérie est désemparé face à la chute brutale de son parrai le général Hassan. Ce dernier avait promis à l’homme d’affaires français Régis Arnoux, patron d’une société de services aux entreprises appelée CIS, et basée à Marseille, de lui débloquer les 12 millions d’euros interdits de transferts à l’étranger par la Banque d’Algérie.

Le businessman français s’est rapproché des intermédiaires du général Hassan pour trouver une solution au blocage de ses dividendes en Algérie. Le général s’était engagé à lui porter secours. En guise de remerciement, le patron français s’est frayé un chemin à France Télévision pour passer sur l’antenne lors d’un JT de 20 H de France 2 et dire tout le bien qu’il pense de l’efficacité des services de sécurité algériens à la suite de l’attaque tragique du complexe gazier de Tiguentourine à In Amenas. Le général Hassan avait épaté ses collègues en s’offrant une belle publicité sur une télévision française. Cependant, son arrestation et sa chute brutale au sein du DRS ne lui ont pas laissé le temps nécessaire pour débloquer les 12 millions d’euros de CIS en Algérie.

Partages