Hakim El Karoui, prise de guerre des Emirats Arabes Unis

Partages

Hakim El Karoui qui se présente comme le « Monsieur Islam » d’Emmanuel Macron, fait désormais l’éloge des Emirats Arabes Unis, qui seraient le meilleur allié de la France contre les dérives « islamistes« 

A la tète de l »association musulmane pour un islam français qu’il a créée en janvier 2019, Hakim El Karoui, ancien banquier franco-tunisien et visiteur du soir de l’Elysée, affiche un objectif ambitieux. Il s’agit, explique-t-il, de réunir les musulmans français pour lutter contre l’extrémisme. Voici un excellent programme qui devrait lui permettre de trouver enfin la sinécure qu’il convoite en Macronie.

Seul souci, notre bon apôtre prétend trouver un allié solide, dans sa croisade, en la personne de Mohamed Ben Zayed, dit MBZ, le prince héritier des Emirats. qui est hanté par l’idée de hisser son Etat théocratique au rang de puissance régionale en luttant notamment contre les frères ennemis qataris et turcs. Le tout avec lappui disrael et de Donald Trump .

Notre ami le prince héritier des Emirats Arabes Unis qui emprisonne et torture ses opposants

Neveu d’un ancien Premier ministre tunisien, Hakim El Karoui avait cru en janvier 2011 qu’il pourrait sauver, par ses discrets conseils, l’ex président Ben Ali mis en cause par le printemps arabe. Disons qu’avec MBZ et les Emirats Arabes Unis (EAU), l’ami Hakim se retrouve dans un terrain connu, à savoir la défense des dictatures les plus indéfendables du monde arabe.

Pour autant, il n’est pas certain que le renouveau islamique français sorte conforté par les contre vérités de l’émissaire d’Emmanuel Macron.

Le « renouveau théologique » des EAU!

Dans un entretien avec le journal émirati « The National » qu’il reconnait avoir donné (voir ses déclarations ci dessous), Hakim el Karoui évoque « le renouveau théologique » des EAU. Il faut oser. A l’occasion de cette rencontre avec un journaliste émirati, l’ancien conseiller de Jean Pierre Raffarin à Matignon affirme qu’ilenvisage un voyage aux Emirats Arabes Unis cet automne. Et cela dans l’espoir de rencontrer des responsables de cet Etat théocratique qui seraient susceptibles, croit-il, de promouvoir une pratique moderne et intégrée de l’islam en France.

Voici un pari osé lorsqu’on sait que cette monarchie pétrolière préconise en interne des valeurs salafistes, torture ses opposants, emprisonne les homosexuels et mène aux Yémen une guerre meurtrière qui massacre des milliers de civils.

L’Islam politique, c’est quoi?

Peu importe à cet ancien banquier qui toujours dans son entretien au journal « The National » fait une éloge ahurissante de la monarchie pétrolière. « Je pense que les Émirats ont un rôle majeur à jouer ». Et d’ajouter: . « Ils n’ont jamais cherché à contribuer à la propagation de l’islam politique. Deuxièmement, ils sont à la pointe de la lutte contre cette idéologie ». Par un tour de passe passe grossier, le prédicateur new look qu’est El Karoui transforme l’islam politique en une idéologie funeste.

De quoi s’agit-il? Les Emirats Arabes Unis qui propagent les valeurs salafistes les plus réactionnaires mènent un combat acharné contre les Frères Musulmans, cette confrérie très politique qui revendique, depuis les années du Printemps arabe, de participer à une vie pluraliste démocratique. Ce qui a été le cas en Tunisie et en Egypte, du moins pour ce dernier pays avant le coup de force du maréchal Sissi en 2013

Ce qu’El Karoui désigne comme « la contre-offensive idéologique des EAU contre l’extrémisme » est la volonté de cette monarchie pétrolière de conserver le monopole du pouvoir et de ne point le partager avec d’autres forces politiques, fussent-elles islamistes, « La contre offensive » des Emirats n’est en rien l’affirmation d’un Islam tolérant et moderne aux antipodes du régime féodal qui sévit le leur.

Le mirage des pétro-dollars

Une certitude, les Emirats déversent des millions de dollars pour propager leur idéologie réactionnaire et paient des officines de propagande pour conforter leur influence dans le monde arabo-musulman et jusqu’en Afrique. Avec un interlocuteur aussi docile qu’ El Karoui, on imagine que le prince héritier HBZ, n’hésiterait pas à sortir son carnet de chèques

Dans ses déclarations à l’excellente « radio pluriel » ( émission « Arc en ciel », voirci dessous), Hakim El Karoui précise qu’il ne partira pas aux Emirats pour réclamer des fonds. Cela va encore mieux en le disant !

Partages