Guinée : Les violences électorales débordent en Côte d’Ivoire

Partages

Fuyant les affrontements qui ont opposé le week-end dernier des militants du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG du président Alpha Condé) et ses alliés de la coalition Arc-en-ciel à ceux dde l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, principal parti de l’opposition) à N’Zérékoré (sud-est) et à Mamou (260 kilomètres de à l’est de Conakry), des familles entières sont arrivées en Côte d’Ivoire voisine. Selon des sources dignes de foi, des Guinéens continuent de fuir les violences de la campagne électorale en Guinée forestière qui ont fait 17 blessés, dont 14 par balles, à seulement cinq jours du scrutin présidentiel prévu dimanche 11 octobre.

Partages