Du Guatemala à la Mauritanie, “voleurs, rendez nous l’argent”

La démission forcée, le 2 septembre 2015, du président du Guatemala, Otto Perez, mis en cause par la rue aux cris de “voleurs, rendez nous l’argent”, pourrait bien faire école. Il n’est pas le seul chef d’Etat en effet à avoir été mis en cause dans des trafics douaniers, le principal grief qui lui était … Lire la suite de Du Guatemala à la Mauritanie, “voleurs, rendez nous l’argent”