Golfe, la réconciliation des frères ennemis

Partages

La réouverture des frontières entre l’Arabie Saoudite et le Qatar intervient à la veille d’un sommet très attendu des pays du Conseil de coopération du Golfe, lors duquel pourrait être scellée une réconciliation entre Riyad, ainsi que plusieurs autres pays, et le Qatar.

La page est tournée où un Etat du Golfe devrait engager une compagne de recrutement dans les milieux des hackers russes et baltes pour attaquer le Qatar sur internet.  C’était en janvier 2019, voici deux ans. Dans le collimateur des commanditaires de l’attaque cyber, se trouvaient « Qatar Petroleum » (QP),  la  compagnie qatarie pour l’électricité et l’eau (QEWC) et le réseau bancaire. Les relations entre le Qatar et ses frères ennemis émirati et séoudien étaient au plus mal.

Le contexte international explique ces retrouvailles. Les menaces provenant de l’Iran alors qu’un nouveau président américain, Joe Biden, pourrait être plus favorable à Téhéran que son prédécesseur, ont poussé l’Arabie Saoudite à un rapprochement avec le Qatar. Ce dernier, favorable aux mouvements proches les Frères Musulmans en Tunisie ou en Libye, était présenté par la propagande séoudienne comme un soutien du terrorisme.

En début de soirée lundi 4 janvier, le Ministre des Affaires étrangères de l’État du Koweït (MAE), le Sheikh Ahmed Nasser Al-Mohammad Al-Sabah, qui semble avoir joué un role de médiateur, a annoncé dans une déclaration télévisée que l’État du Qatar et le Royaume d’Arabie saoudite ont conclu à la réouverture l’espace aérien et des frontières terrestres et maritimes https://twitter.com/MOFAKuwait/status/1346172164412755969?s=20

La participation qatarie confirmée

Le Royaume d’Arabie saoudite doit accueillir le 41e sommet annuel du Conseil de Coopération du Golfe, demain 5 janvier 2021, dans la province d’Al-Ula, au nord-ouest du Royaume.

Le Bureau de l’Emir (Diwan) a confirmé, à travers une déclaration publique https://diwan.gov.qa/briefing-room/news/general/io/2021/january/4/hh-the-amir-heads-qatars-delegation-to-41st-gcc-summit , la participation de Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani, l’Emir de l’Etat du Qatar, en tant que chef de la délégation demain au sommet.

Partages