Gérard Depardieu, l’amoureux fou de l’Algérie

Partages

Dans son dernier livre paru ces jours ci, Gérard Depardieu livre toute la tendresse qu’il éprouve pour le peuple algérien

Le dernier ouvrage de Gérard Depardieu, « Ailleurs », paru aux Editions du Cherche Midi, est le résultat d’un dialogue, à partir de quelques notes manuscrites de l’auteur, entre l’acteur et les éditeurs, Jean-Maurice Belayche et Arnaud Hofmarcher.

On découvre dans ce livre haut en couleurs, la passion de la star française pour l’Algérie où il fut somptueusement reçu sous le rêgne du président Bouteflika. On sait que la fréquentation des dictateurs n’a jmais vraiment heurté le plus populaire des comédiens français.

« Une intelligence, une ouverture incroyables »

Voici un extrait assez décapant quant on sait que dans l’Algérie d’aujourd’hui, un peuple en colère, qui a manifesté par millions depuis plus d’un an, est cadenassé par un pouvoir militaire arrogant et répressif

Partages
Previous articleAQMI, après le méchoui, la guerre reprend au Mali
Next articleLe rapprochement entre Mohamed VI et le Chérif de Nioro
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)