Gao (Mali), trois civils tués par un attentat suicide

Partages

Pas une semaine sans un attentat ou un accrochage entre l’armée malienne et les groupes djihadistes. Et cela dans l’indifférence générale

Au moins trois civils maliens ont été tués et quatre étrangers travaillant pour un sous-traitant de l’ONU spécialisé dans le déminage ont été blessés lundi soir 12 novembre dans un attentat-suicide à Gao, dans le nord du Mali, revendiqué par un groupe lié à Al-Qaida, a-t-on appris de sources concordantes. « Vers 20 heures, un véhicule piégé a fait irruption dans la cour d’une résidence au huitième quartier de Gao sur la route Wabaria. L’explosion de la charge contenue dans le véhicule a coûté la vie à trois civils, blessant deux autres, selon un bilan provisoire », a indiqué dans un communiqué le ministère de la sécurité et de la protection civile.

Partages
Previous article« Les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite; une ignominie »
Next articleMaroc, la Mamounia en vente pour 600 millions d’euros
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)