Algérie, un grand ménage chez les hauts magistrats

Partages

Le Chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, a désigné ce jeudi 16 mai 2019 Belkacem Zeghmati nouveau procureur de la Cour d’Alger, alors qu’il avait été démis de ses fonctions voici trois ans par l’ancien président, Abdelaziz Bouteflika.

Le retour en grace du Procureur d’Alger Belkacem Zeghmati

En Algérie désormais, les carrières se font et se défont à une vitesse vertigineuse. Voici un retour en grâce par exemple pour Belkacem Zeghmati, Procureur d’Alger. En 2013, il avait lancé des mandats d’arrêt contre l’ex-ministre de l’Energie et héritier présumé d’Abdelaziz Bouteflika, Chakib Khelil, dont l’affaire de Sonatrach. Ce qui lui avait valu d’être chassé par le régime déchu.

Assainissement judiciaire

Abdelkader Bensalah a également nommé Bendaas Fayçal au poste de procureur du tribunal de Sidi M’hamed, en remplacement de El Bey Khaled. 

Par ailleurs, Mokhtar Lakhdari a été nommé à la tête de l’Office central de la répression de la corruption à la place de Mokhtar Rahmani.

Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de