Gabon, le bras droit de Jean Ping emprisonné

Partages

Fréderic Massavala Maboumba, ancien ministre du Gabon et porte parole de la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), plate forme politique soutenant Jean Ping, a été placé sous mandat de dépôt depuis le vendredi 08 septembre 2017. Après son arrestation, Fréderic Massavala Maboumba a été conduit à la Direction Générale des Recherches (DGR) où il lui a été reproché d’avoir porté atteinte à la « paix publique » en prenant une part active dans les manifestations du 04 Septembre 2017 qui ont suivi l’interdiction du meeting de la coalition pour la nouvelle république mouvance politique soutenant Jean Ping, ancien président de la commission de l’Union Africaine et candidat à l’élection présidentielle du 27 Aout 2016 au Gabon. Il lui est également reproché d’avoir des liens avec l’interruption du trafic survenu le 05 septembre 2017 sur la « Nationale 1 » l’unique voie qui relie le Gabon au reste du pays. Rappelons que cette incarcération de Frédéric Massavala Maboumba s’inscrit dans un climat de tensions politiques persistant depuis l’élection controversée d’Ali Bongo, récemment Jean Ping avait demandé au « peuple gabonais de chasser Ali bongo du pouvoir » le Président Ali Bongo avait répondu en interdisant Jean Ping ainsi que plusieurs leaders politiques et même un intellectuel à quitter le Gabon.

Partages