Fabius dans le collimateur de Van Ruymbeke

Partages

Dans l’instruction sur le financement de la campagne présidentielle de Sarkozy, toute demande de commission rogatoire internationale, dont la transmission passe nécessairement par le quai d’Orsay, se heurte à la mauvaise volonté de Laurent Fabius. « Le patron du quai d’Orsay, confie un proche du juge Renaud Van Ruymbeke en charge du dossier, a très peur qu’apparaissent ses amis du Qatar dans cet éventuel transfert de fonds vers la France ».

Partages