Les exploits de l’espionne du Mossad à Paris

Partages

Le quotidien libanais AlAkhbar a publié la photo de l’espionne du Mossad, qui selon Le Canard enchaîné, est entré en contact avec de hauts fonctionnaires du ministère de la Défense. Depuis deux ans, selon l’hebdomadaire, l’employée des renseignements extérieurs israéliens aurait en effet aurait même réussi à lier des contacts avec des hauts fonctionnaires.

La quadragénaire franco-israélienne, appelé Laurence Bendenir  (la transcription du nom pas certaine), a réussi à sympathiser avec un haut gradé du ministère de la Défense, auprès de qui elle se faisait passer pour une consultante dans les réseaux djihadistes (takfiristes). Mais l’espionne aurait réussi à tisser sa toile au-delà de la Défense, en se rapprochant de trois hauts fonctionnaires du Quai d’Orsay, de Matignon et du ministère de l’Intérieur.

Il aura fallu l’intervention des services de renseignement français pour démasquer l’espionne. La DGSI et la DGSE ont en effet mis sous surveillance la quadragénaire. Une affaire sérieuse puisque, toujours selon Le Canard enchaîné, les personnalités qu’elle aurait approchées ont depuis changé de fonctions. Malgré la gravité des faits, la justice française n’aurait pas donné son aval à des poursuites.

Partages