Esclavage en Libye: merci CNN !!!

Partages

Depuis la diffusion par CNN reprise par France 2, le marché aux esclaves en Libye est dénoncé dans toute l’Afrique

Les images ont été prises en Aout 2017, mais diffusées par CNN en Novembre. On y voit des migrants « subsahariens » vendus pour 800 dollars comme esclaves en Libye. Les images rappellent des films célèbres comme Amistad ou 12 Years of slave. A ceci près que cela n’est pas du cinéma.

En Libye, des hommes et des femmes sont vendus. Ces homme et ces femmes qui ne pensaient qu’à transiter par la Libye pour rejoindre l’Italie (surtout son ile de Lampedusa) et essaimer vers le reste de l’Europe particulièrement en France, en Allemagne et au Royaume Uni. Le voyage est dangereux : traversée du désert du Sahara puis de la Méditerranée nombreux sont ceux qui finissent ensevelis dans le sable du Sahara ou noyées dans la méditerranée. Combien sont morts en voulant atteindre l’Europe ? Il n’ ya que des estimations qui sont de toutes les façons en deçà de la réalité.   Pourquoi partent-ils ? Pour chercher une vie meilleure en Europe. Lorsqu’on demande à un migrant s’il n’as pas peur de risquer sa vie en faisant ce dangeureux voyage la réponse est cinglante : « pour risquer sa vie il faut d’abord en avoir une ». D’où viennent t-ils ? Ils viennent essentiellement d’afrique de l’Ouest (Mali, Sénégal, Niger, Cote d’Ivoire…) de l’est (Soudan, Erythrée, Somalie, Ethiopie…), du centre (Cameroun, Congos…). Ce type d’immigration dure depuis une bonne vingtaine d’années et depuis plus de 10 ans, les médias européens ont alérté sur la situation humanitaire des migrants dans les pays de transit. On se  souvient encore du documentaire coup de poing “La République des clandestins” de Sebastien Deurdilli en 2005.

Lorsque les migrants sont devenus des otages et que les passeurs sont passés de simples contrebandiers à véritables tortionnaires mafieux spécialisés dans l’extorsion de fonds là aussi un film choc a été réalisé en 2014 : Voyage en Barbarie (Delphine Deloget, Cécile Allégra) qui a réagit en Afrique parmi « l’élite africaine » ? Combien de personnes appartenant à cette « élite » ont vu ce film ? Il est vrai qu’il y est question du Sinaï égyptien et qu’en Afrique le lieu n’est pas vendeur. Le 31 aout 2017 l’Express a publié un article sur le trafic d’organes dont sont victimes les migrants en Egypte ;

L’enfer des populations noires

La situation des noirs en Libye est extrêmement préoccupante depuis la guerre civile, accusés d’êtres des suppôts de Khaddafi, les noirs y sont traqués, jetés dans des prisons abominables quant ils ne se retrouvent pas dans des ghettos comme celui de Tawergha. Ces noirs libyens sont dépossédés de leur nationalité et au moins 1300 d’entre eux on été tués et 1500 de leur femmes violées…Pour être honnête même du temps de Khaddafi il y avait régulièrement des pogroms anti noirs sans que cela n’émeuve personne ou presque.   Et l’afflux de migrants subsahariens (noirs donc) en Libye a fait germer des idées dans la tête de certains. Et pourquoi pas les faire « travailler comme des nègres » en plus de racketter leurs proches qui se trouvent en Occident ? Et pour montrer qu’ils ne plaisantent pas « l’otage » est torturé de manière atroce. Quant aux femmes on n’ose même pas imaginer le sort qui leur est réservé…en Libye le modèle égyptien s’est perfectionné.

Pourtant depuis 2011 la situation n’a cessé de se dégrader. En vain l’ONU a-t-il produit des clips pour décourager de faire la traverser et implicitement d’éviter la Libye en faisant témoigner des « rescapés de l’enfer libyen» rien n’y fait. Quant à « l’élite africaine » elle brille par son absence et pour celle qui parle français elle préfère débattre sur la sortie du Franc CFA dans des palaces parisiens ou sur internet.

Merci CNN et France 2…

Le reportage de CNN a fait l’effet d’une bombe a fragmentation , reprise par tous les média notamment par France 2 et le Monde, grâce à lui et pris de honte on réalise l’enfer des migrants en Libye (pour l’Egypte on verra plus tard…) et pour combattre tout ça on organise une marche devant l’ambassade de Libye…. à Paris. Les intellectuels africains passés par la Sorbonne sont étrangement silencieux, les associations antiracistes pourtant si promptes à « faire la peau » au Front National sont très lentes à réagir.

Les footballeurs ? La coupe du monde c’est pour bientôt ! Les rappeurs ? Trop occupés à faire le show… Quant aux politiques, le Président de l’Union Africaine Alpha Condé, président de la république de Guinée dit avoir été mis au courant par ses ministres qui ont certainement suivi France 2 et condamne avec la dernière énergie « cette pratique d’un autre age » pourtant bien de notre temps. Et les autres Présidents, vrais responsables par leur gestion calamiteuse de la faillite des états africains donc de l’exil souvent mortel de leurs compatriotes, ils se sont bousculés pour aller en Allemagne assister à la COP 23.

Les arbres sont plus une cause nationale que les migrants…

 

 

Publicités