En Israël l’extrême droite distribue « Charlie »

Partages

Le numéro « historique » de Charlie Hebdo, celui qui a suivi l’attentat contre l’équipe de rédaction, fait des vagues en Israël. Au départ, puisque ce journal n’a jamais été distribué dans ce pays, ce sont les magasins Steimatzky qui devaient assurer la promotion de ce « spécial ». Mais, inquiète de la réaction de la population « arabe israélienne », la chaine a finalement renoncé à son projet. Voyant cela, en pleine campagne électorale, le ministre des Affaires étrangères et candidat d’extrême droite Avigdor Liberman s’est procuré un stock de Charlie et s’est mis, avec l’aide de ses militants, à le distribuer dans le pays. Mais, à ce stade, c’est un député « arabe », Ahmad Tibi, qui a porté plainte devant la Cour suprême, la distribution de l’hebdo étant considérée comme « un cadeau électoral », et toute forme de présent est interdite.

Partages