DSK l’Africain

Partages

Pour le magazine Forbes, l’ancien patron du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, est très sollicité en Afrique.

Conseiller de nombreux présidents, DSK a développé des activités lucratives. Sa société basée au Maroc a affiché près de 21 millions d’euros de bénéfices en cinq ans, exonérés d’impôt.

Dominique Strauss-Kahn est “réfugié” en Afrique et “il rafle des millions”, s’exclame Financialafrik.com. “Depuis sa chute et les déboires judiciaires qu’il a traversés aux États-Unis, en France et au Luxembourg, il a su rebondir”, souligne Forbes Afrique.

C’est depuis le Maroc que l’ancien directeur du Fonds monétaire international gère de nombreuses affaires sur le continent africain. À la tête d’une société nommée Parnasse International, il conseille de nombreux chefs d’État. “Il est devenu un VRP de luxe pour certains États africains dans leurs négociations avec leurs créanciers internationaux”, explique Forbes Afrique.

Partages
Previous articleTunisie : le bras de fer entre Hichem Mechichi et Kais Saïed
Next articleMali, les militaires de Barkhane sur la sellette
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)