Burkina, sans nouvelles de Bassolé

Partages

Quelques heures après avoir obtenu une remise en liberté avec assignation à résidence surveillée mercredi 11 octobre, l’ex ministre des affaires étrangères burkinabé Djibrill Bassolé a été arrêté sur décision du procureur. Des échauffourées ont lieu peu avant son arrestation après sa sortie du tribunal militaire sous escorte hier soir. Depuis, ses avocats sont sans nouvelles de lui et ignorent où il se trouve. L’avocat Me Varaut déplore que le pouvoir central s’affranchisse une fois de plus des décisions de la justice et parle d’un « enlèvement judiciaire ».

Ministre de affaire étrangères sous l’ex président Blaise Compaoré, Djibrill Bassolé avait été inculpé pour « trahison » dans l’affaire du coup d’état manqué conduit par le général Gilbert Diendiéré en 2015.

Partages