Discret avertissement de la France à Nouakchott

0
32238
Partages

La France – comme observatrice – est attentive « aux cas individuels [des droits de l’homme en Mauritanie] dont certains sont actuellement pendants devant la Justice », a déclaré son ambassadeur à Nouakchott, Joël Meyer, qui fait clairement allusion au cas du sénateur Ould Ghedde, maintenu en prison depuis six mois pour s’être opposé à la réforme constitutionnelle du président Asiz, mais sans jugement depuis.

Pour autant, le représentant d ela France prend mille précautions pour envoyer un tel avertissement aux autorités mauritaniennes.Et de préciser: «Mais c’est à cette dernière institution (la justice) qu’il incombe, selon l’expression consacrée, de dire le droit », a tenu à préciser le diplomate. Joêl Meyer affirme croire que, « comme en Europe d’ailleurs, ce qui est important et relève de la responsabilité collective, c’est le « vivre ensemble ». C’est l’intérêt de tous ». 

Pour faire bonne figure, l’ambassadeur reconnaît en même temps « le parcours accompli ces dernières années [en Mauritanie] pour faire prévaloir l’Etat de droit, la gouvernance, les libertés publiques » et souligne « les efforts pour parvenir à un développement inclusif qui réponde aux besoins vitaux -lesquels sont autant de droits fondamentaux- de l’ensemble des populations, comme accéder à une santé et à une éducation de qualité ».

Mauritanie, les dix personnalités qui ont marqué 2017

Partages
Previous articleAbou Walid Al-Saharaoui s’approvisionne au Niger
Next articleL’Allemagne « militarise » son aide à l’Afrique
Ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, Nicolas Beau a été directeur de la rédaction de Bakchich. Il est professeur associé à l'Institut Maghreb (Paris 8) et l'auteur de plusieurs livres: "Les beurgeois de la République" (Le Seuil) "La maison Pasqua"(Plon), "BHL, une imposture française" (Les Arènes), "Le vilain petit Qatar" (Fayard avec Jacques Marie Bourget), "La régente de Carthage" (La Découverte, avec Catherine Graciet) et "Notre ami Ben Ali" (La Découverte, avec Jean Pierre Tuquoi)