Des élus français mobilisés en faveur de la marocanité du Sahara

Partages
Sur les bords de Seine, on observe une vague d’appels de différents responsables politiques français appelant l’UE et la France à emboîter le pas aux États – Unis et reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur le Sahara.
 

 

Si on peut s’étonner du silence du cercle classique des « amis du Maroc » , les Sarkozy, Dati, Vedrine, Guigou et autres habitués des Palais marocains,  une prise de conscience est visible de la part d’une nouvelle génération de politiques français(es)  qui ont pris le parti de défendre la marocanité du Sahara.

Jean Louis Borloo, esprit libre

En effet lorsque Jean Louis Borloo – figure tutélaire de la politique française et esprit libre – a ouvert le bal des déclarations dès le lendemain de la reconnaissance américaine , un ensemble de jeunes politiciens se sont inscrits dans son sillage. C’est à la fois vrai dans les rangs de la droite, où Pierre Henri Dumont – étoile montante du parti LR et adjoint de Christian Jacob – a appelé à « solder un conflit gelé» et regrettant l’absence de « position franche et claire de la part de la France sur la souveraineté marocaine au Sahara ».

Au sein de la Macronie, où plusieurs figures influentes sont sortis de leur zone de confort et des lignes rouges fixés par le Quai d’Orsay. Le plus significatif d’entre eux étant Benjamin Griveaux, proche lieutenant d’Emmanuel Macron, qui a été son porte parole durant la campagne présidentielle et qui a occupé les mêmes fonctions au gouvernement.

Des proches de Jean Yves Le Drian, pourtant en froid avec le Maroc, ont pris position en faveur de la marocanité du Sahara

A l’Assemblée Nationale , les députés Macronistes se sont également mis en ordre de bataille pour exercer une pression sur l’exécutif français mais également sur la Commission européenne.

Parmi ces députés qui ont appelé leur pays à suivre les États Unis, on retrouve Bruno Fuchs, le « Monsieur Afrique » de la Macronie, proche à la fois du Ministre Le Drian et proche du MoDem de François Bayrou, Marie Christine Verdier Jouclas, la porte parole du groupe LREM dans l’hémicycle ou encore Mjid El Guerrab, député proche du Ministre du Commerce extérieur Franck Riester, qui a plaidé également pour l’ouverture d’un consulat et d’un institut français à Dakhla.

Partages

17 COMMENTS

  1. Louisa
    Il faut revenir à l’histoire et connaitre la réalité du terrain, le Sahara na jamais était Marocain et le Maroc si vraiment cette partie du sahara occidentale lui appartenait je ne vois pas comment il préférer la partager avec la Mauritanie et l’Algérie seulement Boumedienne a refuser et la Mauritanie a accepeter ce partage par la suite elle s’est retiré de l’affaire.
    On ne partage pas ce qui nous appartient de droit c’est du jamais vu. En plus il n’y a rien à voir avec la culture, le langage, les vetements et tous ce qui sui suit entre Saharaoui et les Marocains ce sont deux culture différentes et là ont voit bien que cette cuture saharaoui et plus proche de la Mauritanie que du Maroc ou de l’Algérie et c’est clair.
    Et le Maroc il n’a jamais exister et c’est grace à Lyauthey qui la créer cette partie du grand maghreb appartenait en réalité aux pauvres Rifins qui ont été exterminés par le roi du Maroc et meme les citoyens d’El-Houceima, Berkane, Oujda le roi du Maroc les traiter de contrebandier et de tous les mots.

  2. C’est vrai que le Sahara a toujours été marocain comme l’a été la presque totalité du Sahara algérien et toute la Mauritanie. L’empire chérifien marocain a été dépecé afin qu’il ne puisse plus se relever. A côté de cela la France a crée la Mauritanie et surtout un Monstre appelé Algérie. C’est ainsi que la France et l’Espagne se sont assuré de pouvoir dominer le Maghreb.

  3. La France a commis vraiment un crime contre l’humanité en dépeçant le Maroc et en le partageant en 5 morceaux avec l’Espagne. Ainsi ces deux puissances colonisatrices ont provoqué la morts de milliers de personnes et ont rendu malheureux des millions de maghrébins.

  4. Il est grand temps pour que la France corrige ses erreurs de son passé colonial, en annexant des terres Marocaines á l’algerie Française (Tindouf, Bachar…). L’ONU depuis 20 ans considére la question sahraouie comme un règlement d’un différend et non pas un conflit d’occupation et d’autodétermination.
    Il faut que la France emboîte le pas aux USA, pour que justice soit rendue. Le Sahara était Marocain avant la colonisation espagnole et restera Marocain par le droit de l’histoire et de la géographie.
    L’algerie est l’acteur principal et partie au conflit dans cette affaire, créatrice du polisario en 1973, l’algerie voudrait créer coûte que coûte un « état » fantoche pour faire la bronzette au bord de l’Atlantique… Mission Impossible

  5. Qu’en pensent ces autruches de Ceuta et Mellila où même les Marocains sont passés au scanner avant d’y pénétrer pourtant ils sont toujours chez MomoVI … L’Espagne faut pas y toucher, c’est sacré.

  6. Trop timides les positions francaises par rapport a l’Algerie. Tout le monde est convaincu de la marocanite du Sahara mais personne ne veux froisser les generaux algeriens. (interets economiques? equilibre geostrategique?) Il est temps que la France fasse preuve de courage en imitant les USA.

  7. Cette histoire finira très mal ! C’est un prélude à la déconstruction par les armes et à une alternative de géostratégie meurtrière !!!

  8. Si les élus français soutiennent vraiment le Maroc pourquoi ils ne dénoncent pas l’occupation espagnole des deux villes marocaines ???

  9. Le Maroc s’est toujours inscrit dans les démarches constructives et n’a jamais été prisonnier de positions dogmatiques immobiles. Il a toujours fait preuve de pragmatisme et de réalisme dans la gestion en faisant moultes propositions pour avancer vers une solution durable.

  10. Moi je soutiens le Maroc, mais techniquement, c’est bien avec les ennemis qu’on résout ses problèmes, c’est le rôle de la diplomatie !!!

  11. Ces élus sont courageux et pragmatiques. Il n’y a pas une autre solution en dehors de l’autonomie de ce territoire sous souveraineté Marocaine. C’est l’Algerie de Boumidiene qui a créé ce problème de toutes pièces. Sans le régime militaire Algérien qui a des visées sur ce territoire, il n’y aurait pas de problème de Sahara occidental.

Poster un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here