Daech marque des points en Egypte

Partages

Un ancien candidat à l’élection présidentielle Mustapha Abdel Rahmane du parti salafiste Al Nour a été assassiné dans le nord Sinaï samedi 24 octobre. Les autorités ont accusés les partisans des Frères musulmans, parti interdit après le coup d’état du Maréchal Al Sissi, d’être les auteurs de ce crime. Il semblerait que la réalité soit moins catégorique. Selon la famille de la victime ce ne sont pas les Frères musulmans qui ont commis ce meurtre. Les soupçons s’orientent vers Daech implanté dans le Sinaï après un accord avec les bédouins en révolte contre le pouvoir central du Caire depuis des années. L’organisation terroriste progresse ce qui inquiète le nouveau pouvoir et qui met en pièces le discours officiel sur l’hypothétique contrôle du pays par l’armée. Cet assassinat inquiète dans les cercles du pouvoir qui s’avère incapable de protéger ses rares soutiens.

Partages