Crise financière : l’Algérie mise sur les élus locaux 

Partages

Aujourd’hui, avec la crise financière qui touche plusieurs institutions algériennes, l’immensité du territoire algérien devient une véritable sujet de préoccupation. “Il se trouve que Paris est plus proche d’Alger que Tamanrassat, au sud du pays. Nous avons un énorme pays et nous devons absolument revoir son mode de gouvernance pour faire face à l’actuelle crise financière”, témoigne un haut cadre du ministère de l’Intérieur. Justement, c’est dans ce département qu’un projet important se prépare pour revoir la gestion de l’organisation territoriale de l’Algérie. Un atelier permanent vient d’être lancé pour travailler sur l’élaboration d’un projet de loi relative aux collectivités territoriales qui pourrait réunir les codes communale et de wilaya dans une seule loi. L’enjeu est énorme car au niveau local, les compétences élus algériens sont très réduites. Et toute la responsabilité tombe sur les épaules de l’Etat.

Partages