Le couple Valls porte plainte contre un citoyen gabonais

Un citoyen gabonais comparaitra le 7 mars devant le tribunal de Rouen pour avoir passé des appels malveillants à Anne Gravoin, l'épouse de Manuel Valls

Partages

Franck Bikouma, citoyen gabonais résident en France est appelé à comparaitre le 7 mars prochain devant le tribunal correctionnel de Rouen pour avoir passé des appels téléphonique malveillants réitérés à Anne Gravoin, l’épouse de Manuel Valls en se réclamant de la “diaspora congolaise”.

“Retournez-vous”

Selon le procès verbal de convocation émis par le tribunal de grande instance de Rouen, Franck Bikouma aurait appelé l’épouse de l’ex premier ministre à neuf reprises entre le 28 janvier et le 2 mars 2017 en lui disant “c’est la diaspora congolaise, vous avez touché de l’argent par le président du Congo, il va vous arriver des surprises faites attention quand vous marchez dans la rue, retournez-vous”.

L’accusé a été placé sous contrôle judiciaire en attendant sa comparution devant le tribunal.

Affaire à risque

Un procès risqué pour le couple Valls qui entretient des liens douteux avec le Congo-Brazzaville. En 2016, la presse française  avait notamment révélé que l’Alma Chamber Orchestra, l’orchestre dirigé par Anne Gravoin avait été aidé et financé par Ivor Ichikowitz, un sulfureux marchand d’armes Sud-Africain, d’origine Lithuanienne et l’homme d’affaires français Jean-Yves Ollivier, célèbre figure des réseaux de la “Françafrique”. Tous deux sont des proches du chef de l’Etat congolais Denis Sassou-Nguesso. Jean-Yves Olivier avait par ailleurs été décoré de la Légion d’honneur en juin 2015 par Manuel Valls.

Jean-Yves Ollivier nous envoie, à la suite de la publication de ce papier, le droit de réponse suivant, que nous publions bien volontiers

“Je n’ai jamais apporté le moindre soutien financier à l’Alma Chamber Orchestra. La Fondation Brazzaville pour la Paix et Protection de l’environnement, que je préside et qui est parfaitement indépendante du Président Denis Sassou Nguesso, a uniquement apporté son soutien moral à des concerts donnés par cet orchestre avec lequel elle a en commun d’œuvrer en faveur de la paix. En raison de mon rôle actif dans la fin de l’apartheid et de ma contribution à la recherche de la paix, j’ai été élevé au grade d’Officier de la Légion d’Honneur. J’ai demandé à ce que les insignes de la Légion d’Honneur me soient remis par Monsieur Manuel Valls eu égard à sa fonction de Premier Ministre.»

 

 

Partages