Coupe du monde, nous sommes « fiers d’être français » 

La France est championne de la Coupe du Monde de Football 2018 qui vient de se dérouler en Russie. Une belle leçon de vie face aux identitaires de tous poils. Une chronique de Cherif Lounes

 

Depuis le début de la compétition il revenait sans cesse chez les joueurs de l’équipe de France l’expression «fiers d’être français». Ils ont entraîné derrière eux une opinion publique parfois hésitante et des commentateurs sportifs souvent critiques.

Ce qu’il faudrait souligner c’est que la victoire de nos jeunes footballeurs, à l’exemple du franco-algéro-africain Mbappé âge de 19 ans, cimente la société française qui est fière de son équipe de foot. C’est là une belle leçon donnée à tous les sceptiques, les racistes, les xénophobes, les identitaires, …etc., qui refusent l’évolution de notre société multiculturelle de plus en plus métissée. Bravo à ces descendants d’immigrés et des tirailleurs africains des deux guerres mondiales 14/18 et 39/45. A leur tour comme quand leurs ancêtres sur les champs de batailles se sacrifiaient pour la patrie, ils font chanter la Marseillaise à toute la France.

Grâce à ces joueurs, pour la plupart sortis des banlieues negligées et des quartiers et cités déshérités, la France est victorieuse aux yeux du monde entier et elle voit sa cohésion sociale renforcée après cet événement planétaire.

A la remise des médailles tous les joueurs français avec leurs diversités portaient le drapeau tricolore et comme l’a dit le meneur de jeu des bleus Antoine Griezmann d’origine portugaise dont les termes ont été repris par le sélectionneur Didier Deschamps et par tous les joueurs : «Vive la France et vive la République».

Merci

Chérif Lounès

1 COMMENT

  1. Franco-algéro-africain? Quésaco? L’Algérie n’est plus en Afrique? Ou bien l’Afrique est devenue un seul Etat dans la nuit et on ne m’a rien dit? Rien que ça ne donne plus envie de continuer la lecture de votre petit billet.

Comments are closed.