Côte d’Ivoire: 34 000 militaires pour sécuriser la présidentielle

Partages

Afin de prévenir les violences électorales que redoutent certains ivoiriens, 34 000 militaires sont en train d’être déployés sur l’ensemble du territoire national pour sécuriser la campagne électorale du 9 au 23 octobre puis le scrutin présidentiel du 25 octobre en Côte d’Ivoire. Selon des sources dignes de foi, le dispositif sécuritaire est composé de 29 000 hommes des forces nationales et 5 000 casques bleu de l’opération des nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). La Commission d’enquête nationale sur la crise post-électorale de 2011, mise en place après l’investiture de Ouattara, estime que les violences politiques ont fait près de 3 248 morts ainsi repartis: 1. 452 morts imputés au camp Gbagbo, 727 au camp Ouattara et 1 069 victimes non attribuées.

Partages