Coronavirus, pandémie mondiale et gestions nationales.

Partages

Le professeur Abderrahmane Al Maghribi montre que la pandémie mondiale du Covid19 amène les dirigeants des pays arabes à faire face au virus, avec des stratégies nationales !

Les divisions politiques ne connaissent pas de répit, en un moment où de l’Atlantique au pays du Golfe, la mutualisation des moyens pourrait être un frein à la propagation du virus.

A l’image des occidentaux chaque pays cherche un bouc émissaire, un responsable à ce désastre humanitaire.

Les Chinois, forcément

Pour Donald Trump ce sont les chinois qui sont les premiers responsables !

Pour les Egyptiens il faut regarder du côté des Etats-Unis, les Algériens sont méfiants à l’égard de leurs compatriotes immigrés, les Marocains ne voient plus les touristes comme une manne économique.

Les pays du Golfe tentent de se prémunir en bouclant l’accès à leur pays et s’enferment dans leur luxueuses maisons.

La prière du vendredi qui se fait, d’ordinaire à la mosquée, a été interdite pour éviter les contaminations.

Le pèlerinage aux oubliettes

L’Arabie Saoudite a interdit, le 5 mars, le pèlerinage, qui rapporte plus de 8 milliards de dollars par an. L’esplanade de la Mecque où se dresse la Kaaba est déserte depuis le début mars.

Dans la capitale Ryad, 25 points de solution hydro-alcoolique sont disponibles et la stérilisation des bennes à ordures et des poubelles de la ville se fait à grande échelle. Le confinement est total pour la population.

Les EAU ne sont pas épargnés par la prudence les centres commerciaux, pas encore interdits, business as usual, de Dubaï sont totalement vides ainsi que les aéroports qui d’ordinaire drainent des centaines de milliers de passagers.

Au Koweït un muezzin lors de l’appel à la prière a demandé aux croyants de prier à la maison (sic) et de ne pas venir à la mosquée, comme c’est la tradition. 

L’Egypte où un dignitaire de la grande mosquée Al Azhar a déclaré que la situation n’est pas si grave et qu’avec la prière et l’aide de Dieu « on s’en sortira ». Toutefois les autorités ont décrété la fermeture des mosquées et des églises. C’est en Egypte qu’a été enregistré le premier cas de Coronavirus sur le continent Africain.

A Ramallah ou Bethléem on se confine, mais c’est dans la bande de Gaza, sous blocus avec ses deux millions d’habitants que la situation est la plus inquiétante. Surpeuplée l’enclave palestinienne quasiment coupée du monde est déjà contaminée par le Covid 19.

A Alger les autorités tentent de faire face le pays est entré le 22 mars dans la phase 3 de la gestion de la pandémie. Des mesures de confinement strictes ont été prises, voir également Mondafrique du 20 mars.

Au Maroc le protocole royal s’adapte aux mesures sanitaires. Lors d’une cérémonie à Rabat (selon le site le Desk), quatre nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle nommé par le souverain Mohamed VI ont été dispensé du traditionnel baisemain royal.

Plus rien ne sera comme avant !

Partages

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de