Construction en ligne d’un Hirak politique

Partages

La sortie publique de l’appel pour une concertation interne au Hirak a fait mouche jeudi en ligne, à travers un Facebook live de la présentation de Nida22 qui a rassemblé 80 000 personnes pendant l’événement et 200 000 vingt-quatre heures plus tard. C’est un succès pour le meeting virtuel et l’invitation à « une concertation politique intra-hirak » qui ont suscité un torrent de commentaires. Des figures reconnues ont pu s’exprimer, comme Karim Tabou, Mostefa Bouchachi, Samir Belarbi ou Abdelghani Badi, à côté d’autres acteurs permettant de restituer la diversité politique et culturelle du mouvement.

« Nous voulons contribuer à la réalisation des objectifs pour lesquels des millions d’Algériens ont manifesté : parvenir à un accord politique consensuel au sein des différentes dynamiques du Hirak, pour renforcer le rapport de force en faveur du peuple algérien », avaient expliqué les organisateurs. Il s’agit de conforter la mobilisation populaire dans la perspective du retour des marches, « dès lors que la situation sanitaire liée à la pandémie le permettra. »

Partages